ARTICLE

Comment renforcer la culture des données dans l’industrie ?

On le sait tous, plus de 80 % des efforts de transformation numérique échouent. Contre toute attente, le manque de données n’est pas le principal facteur d’échec des efforts de transformation. Peu d’organisations sont à court de données, et de nouvelles données entrent dans les systèmes toutes les minutes. Pour de nombreux industriels, le chaînon manquant est une solide culture des données.

Une solide culture des données sous-entend que la majorité de vos collaborateurs ont une bonne connaissance des données. Il est essentiel que toute votre entreprise adhère véritablement aux données et à leur valeur. Même si elle collecte et analyse des données, il est possible qu’elle ne dispose pas d’une culture organisationnelle favorisant l’exploitation et le déploiement des données dans le processus décisionnel. 

Pour la réussite de votre transformation numérique, votre organisation industrielle doit avoir instauré une solide culture des données, avant l’intégration de la technologie 4.0. Mais comment améliorer votre culture des données actuelle, notamment si les données ne jouent pas encore un rôle important pour toutes vos équipes ?

Voici cinq pistes concrètes pour améliorer la culture des données dans votre entreprise manufacturière.

Faites ressortir votre objectif final

N’oubliez pas que le but ultime est d’exploiter les données pour prendre plus souvent de meilleures décisions. Déterminez les objectifs opérationnels que vous souhaitez atteindre, identifiez les lacunes et intégrez les outils nécessaires pour les combler et vous mener sur la bonne voie.

Démocratisez réellement les données (et les informations !)

Dans le monde industriel d’aujourd’hui, la collecte et le stockage de données ne suffisent pas. Les Data Lakes et les Data Warehouses ne sont pas exploitables par tous les membres de votre entreprise. Ils ne confèrent pas un accès équitable, ce qui maintient les utilisateurs de données dans des silos : techniques ou non techniques.

Les technologies de gestion des données qui facilitent la démocratisation (tant des données que des cas d’utilisation) permettent aux industriels de mobiliser les connaissances et l’expertise collectives de tout leur personnel, plutôt que de les limiter aux seules équipes techniques. Les bons outils permettent à vos experts en processus de disposer à la fois de données exploitables et de moyens d’utiliser ces données, sans avoir à coder.

Chez Braincube, nous pensons que ces outils sont les Jumeaux Numériques (pour créer des données propres et exploitables), la Plateforme Intelligente IIoT (pour diffuser uniformément les données à tous les utilisateurs) et les applications en libre-service (pour que l’exploitation des données soit à la portée de tous). 

Identifiez et comblez les lacunes

Dans un premier temps, déterminez où les décisions sont prises au sein de votre organisation. Quelles contraintes peuvent être levées pour ces équipes ?

Par exemple, la plupart des plateformes IIoT simplifient le nettoyage et la centralisation des données pour les Data Scientists. Ils peuvent ainsi consacrer plus de temps à l’élaboration de modèles ou à l’exploitation du ML pour faire des découvertes.

De même, les outils d’analyse en libre-service réduisent les contraintes liées aux données nécessaires à la réalisation d’analyses avancées. La levée de ces contraintes rend ces capacités plus facilement accessibles aux autres membres de votre organisation. Ainsi, vous augmentez vos chances de faire de précieuses découvertes.

Observez les fossés culturels

Sachez que les lacunes ne sont pas toutes technologiques ou liées à l’architecture des données. Certaines sont d’ordre culturel.

Parfois, les équipes ne se sentent pas à l’aise de prendre des risques ou d’échouer. Certains projets peuvent même dresser les équipes les unes contre les autres, au lieu d’encourager la collaboration.

Établir une base culturelle solide pour l’Industrie 4.0

Dans ce livre blanc exclusif rédigé par les experts en transformation de Braincube, vous découvrirez les cinq piliers essentiels à l’élaboration d’une stratégie Industrie 4.0.

Il peut aussi y avoir des clivages culturels entre les équipes. Par exemple, de nombreuses entreprises industrielles constatent des divisions entre les équipes IT (informatique) et OT (technologies opérationnelles).

La plupart des solutions IT nécessitent de vastes stratégies d’implémentation pour bien fonctionner à l’échelle mondiale. Les équipes OT, quant à elles, s’efforcent de trouver des solutions sur mesure, localisées et spécifiques à leur propre usine.

S’il n’est pas surprenant que ces approches de résolution de problèmes soient différentes, elles peuvent parfois entraver la collaboration entre les équipes IT et OT. En comblant ces écarts dans les cultures et les méthodes de travail, vous contribuerez grandement à encourager une culture axée sur les données dans toute l’entreprise.

Dirigeants : incarnez la vision axée sur les données

En tant qu’équipe dirigeante, assurez-vous que le mantra et la mission de votre entreprise favorisent une mentalité de prise de décision fondée sur les données auprès de tous vos départements, équipes et collaborateurs. 

Cela peut représenter un énorme changement pour de nombreuses organisations. En tant que dirigeant, il vous incombe de mener la conversation et d’engager les principales parties prenantes dans la vision d’une entreprise axée sur les données.

Gardez les canaux de communication ouverts. Acceptez et répondez aux remarques, même si elles sont parfois difficiles à entendre. Les collaborateurs ont besoin d’être rassurés sur le fait qu’ils sont entendus et compris par les dirigeants.

Si possible, proposez aux équipes dirigeantes d’en apprendre davantage sur les types d’outils et de technologies utilisés par vos équipes techniques les plus avancées. Grâce à ces échanges et à l’acquisition de connaissances, les cadres supérieurs comprendront mieux leur investissement et le fonctionnement de ces outils. Cela permet également aux équipes dirigeantes de comprendre la valeur à long terme générée par ces outils. En effet, la valeur à court terme peut être un peu imprévisible, le temps que les équipes lancent les projets pilotes et apprennent à adapter au mieux la technologie aux défis spécifiques.

Conclusion

À mesure que les changements culturels axés sur les données sont intégrés dans les rouages de votre entreprise, les investissements technologiques commenceront eux aussi à porter leurs fruits. Les collaborateurs auront le sentiment d’être réellement en mesure d’utiliser les outils qui leur sont proposés. Les mesures prises par les dirigeants, notamment l’octroi de ressources aux équipes et la réponse aux remarques, renforceront leur soutien aux projets centrés sur les données.

Pour les entreprises dont la maturité numérique est moindre, il existe d’autres stratégies de données rapides (mais à long terme), que vous pouvez adopter avant de commencer votre parcours de transformation numérique.

Dans l’ensemble, le renforcement de la culture des données peut encourager la participation, le développement et la collaboration des équipes.

Ressources associées: